Après avoir passé un petit moment sur les plateformes de rencontres en ligne, vous avez enfin réussi à obtenir un rendez-vous. Pour vous, le plus dur reste encore à faire, car maintenant votre challenge est de tout faire pour la conquérir. Durant le rendez-vous, la première impression joue un grand rôle. Pour cela, il faut trouver les meilleures phrases et les bons mots pour impressionner. Découvrez ci-après les phrases ne pas dire durant un rendez-vous.

Amoureux s'embrassant au coucher du soleil.

Evitez de dire des phrases qui pourraient montrer vos faiblesses

Durant un rendez-vous, essayez autant que possible de mettre en exergue vous atouts ainsi que vos qualités. Pour cela, que ce soit lors d’une rencontre en ligne ou en live, il est vivement déconseillé de dire des phrases qui montrent vos faiblesses. Evitez par exemple de dire « j’habite encore chez mes parents ». Cette situation pourrait être mal vue par votre « date ». Cela pourrait montrer que vous n’êtes pas une personne sérieuse. Cela vous donne également l’impression d’une personne immature qui fuit ses responsabilités. Evitez également de parler de vos expériences précédentes. Ainsi, il est vivement déconseillé de sortir la phrase « je n’ai jamais eu de chance avec les femmes ». Cela pourrait insinuer que vous n’attirez que les ratées et que cela pourrait vexer votre invitée. 

Evitez de dire des choses trop personnelles

L’une des choses à éviter durant un rendez-vous c’est de tenir des propos trop personnels envers votre interlocutrice. A cet effet, il est imprudent de sortir des phrases comme « t’es moins belle que sur la photo ». Même s’il arrive qu’elle ne corresponde pas exactement à l’image que vous vous étiez faite d’elle, ne lui faites pas savoir. Epargnez vos critiques et mentionnez plutôt ce que vous aimez en elle. Durant votre rendez-vous, il vaut mieux éviter de parler de votre ex. Ainsi, évitez autant que possible de sortir cette phrase : « tu ressembles beaucoup à mon ex ». Il est déconseillé de comparer car cela pourrait être vexant. Pour séduire, évitez également de demander des choses trop personnelles. Ainsi, il est imprudent de demander « tu gagnes combien » ou « tu conduis quelle voiture ». Avec de telles phrases, elle risquera de vous prendre comme une personne intéressée. 

Evitez de trop vous projeter

Avec votre projet de chercher votre âme-sœur, il se pourrait que vous seriez tenté de montrer que vous voulez vous projeter. Par contre il ne faut pas, surtout durant le premier rendez-vous, poser des questions imprudentes comme « tu veux combien d’enfants » ou « tu as envie de te marier ». Il est un peu tôt, au premier rendez-vous, de parler des projets d’avenir. Il faut y aller « pas à pas » car cela risque d’effrayer votre interlocutrice. Durant le premier rendez-vous, évitez également des parler de sexe, surtout si vous êtes à la recherche d’une relation sérieuse. Pour cela, évitez de mentionner que le sexe est très important dans une relation.  L’autre n’a peut-être pas envie de dévoiler son intimité de manière trop prématurée. De plus, elle risquera de vous prendre pour quelqu’un qui ne cherche des plans sans lendemain.

L’évolution de la photographie

La photo prend une part prépondérante dans nos vies actuelles. D’ailleurs, Instagram figure parmi les réseaux sociaux les plus utilisés dans le monde. Pour les inconditionnels des rencontres en ligne, cette plateforme est très sollicitée pour permettre de mieux faire connaissance. Mais avant d’intégrer aussi facilement notre quotidien, la photographie a connu de longues évolutions. Découvrez comment cet outil s’est développé au fil du temps. 

Au service de la science et des arts 

Les bases de la photographie remontent à l’époque de l’antiquité. Nous sommes encore loin de l’idée d’exposer des photos sur son profil de rencontres en ligne. A l’origine, la photographie se résumait en deux découvertes majeures : la chambre noire et le sténopé à l’époque de l’Antiquité. Les savants comme Aristote, par le biais de ce principe s’en servaient principalement pour observer le ciel et particulièrement le phénomène des éclipses. Au siècle des lumières, Léonard de Vinci adapte le traité d’optique pour mettre au point la boite noire, une sorte de miniature de la chambre noire. La boucle est bouclée quand on ajoute à l’appareil une lentille de verre pour constituer l’objectif. L’ensemble sera grandement utilisé par les peintres de l’époque de la Renaissance pour les aider à dessiner leurs tableaux.  

Photographie au téléobjectif en plein air.

Les temps modernes 

Les bases de la photographie sont posées mais il réside toujours un problème de taille : on ne peut pas fixer les images reçues. C’est principalement la chimie qui aidera à résoudre le problème. On doit particulièrement les avancées dans ce domaine à l’inventeur Niépce et au peintre Louis Daguerre. Ensemble, ils mettent au point une plaque en argent combinée à la vapeur d’iode qui permettra de fixer les images, même si le temps d’exposition est encore très long. En effet, il faut compter entre plusieurs heures et des jours entiers pour pouvoir fixer une photo. A la suite du décès du premier, le Daguerreotype voit le jour qui réduit le temps d’exposition à quelques minutes, c’est l’ancêtre de l’argentique qui va clairement dominer la fin du XIXe et le XXe siècle. 

L’avènement du numérique 

Dans les années qui suivent, la photographie connait des avancées fulgurantes. Petit à petit, on mettra au point le principe du négatif, les premières photos en couleur verront le jour mais surtout les premiers appareils destinés au grand public sont commercialisés. Parmi les premiers appareils produits on cite notamment le Brownie de la célèbre marque Kodak ainsi que le Leica de l’entreprise Leitz. Au milieu des années 1900, le Polaroïd effectue une nouvelle petite révolution dans le domaine de la photographie en permettant de développer des photos instantanément. Nous ne sommes plus loin des clichés de notre époque. Avant d’intégrer nos téléphones, la caméra numérique a fait son apparition dans les années 1990. Les pixels sont encore un peu modestes pour l’époque. Au début du XXIe siècle, le premier modèle de téléphone avec caméra intégrée est mis sur le marché. Quelques années plus tard, les smartphones ont pris le terrain pour une véritable démocratisation de la photographie.